Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

AVALANCHE en ISARIE

Publié le par Belle



En ce soir du 9 février 2018, c'est sur les hauteurs de Crapin, que nous nous sommes réfugiés.
A défaut de descendre dans la vallée, nous avons joué à "Altitude", ce nouveau jeu de cartes édité par "Les jeux du lac", une maison d'Annecy.


Le but de ce jeu de cartes est de "construire" sa Montagne la plus haute possible, avec parfois la pioche d'animaux adaptés à vos arpents enneigés, tels le Chamois, la Marmotte, le Bouquetin, le Tetras Lyre, ...
Le Dahut lui rapportera 100 points en fin de partie, mais uniquement si vous avez placé - comme tous les animaux - sa carte au dessus du 3 ème niveau, soit à compter  du 4 ème.

Dans la Pioche, des "Téléphériques" existent également mais ils ne valent pas de point.
Ces engins permettent seulement de s'opposer- ou pas - au résultat de la carte "Avalanche" posée par l'un-e de vos ami-es voulant mettre fin à l'élévation d'un de vos sommet !

Et si en fin de partie, vous n'avez pas voulu mettre du sang sur les Adrets des autres joueurs, il vous sera toujours possible de déposer ces cartes hostiles que vous auriez conservées dans votre main.

Pour information, la partie prend fin lorsque la Pioche de cartes est vide.
(106 pour une partie à deux.)


En début, chaque joueur reçoit 6 cartes et en défausse deux.
Puis chacun son tour, une carte est piochée pour être mise sur la table et débuter la base de sa Montagne. 
Au fil des tours, les cartes seront posées telles des tuiles sur une toiture, une carte couvrant deux cartes à sa base, telle une montée en cascade ...
Seul impératif à ce montage, chaque carte "grimpante" doit être supérieure aux cartes qu'elle recouvre.
Ainsi, si à la base, nous avons une carte de 9 et une seconde de 12, on ne peut poser sur ces dernières qu'une carte supérieure ou égale à 13.

La base de la Montagne ne peut dépasser 10 cartes côtes à côtes.
Il n'est pas nécessaire de terminer la base, pour débuter le niveau supérieur.
A compter du 4 ème niveau, la dépose d'animaux sur ces "hauteurs" donneront des points.
Les téléphériques peuvent faciliter le montage de ces niveaux.

Les Avalanches stopperont la progression en un point donné.
Le "Saint-Bernard" effacera cette avalanche hostile.
(D'ailleurs existent-ils des avalanches amicales ?)

Telle une pyramide, votre Montagne aura un certain nombre de niveaux en fin de partie.
Chaque niveau vous vaudra un point.
Par ailleurs, si vous n'avez plus de cartes en main , vous gagnerez un autre point.
Par contre, si vous avez un  cousin de "Belle" encore en main , vous gagnerez un autre point.

Précisons que chaque carte piochée peut être jouée sur la table ou défaussée.
Soit en construisant la base du premier niveau jusqu'à 10 cartes, soit en se superposant à deux cartes dites inférieures, soit en l'échangeant avec une carte "non recouverte" de la Montagne.

Enfin cette carte piochée peut aussi être échangée avec une carte de votre main qui devra impérativement aller sur la Montagne et non dans la défausse.


Bref, ce soir il a neigé en Isarie et nous avons tout de même jouer sur des sommets ludiques.

Ouaf Ouaf.


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

ps:

Sur la boite est indiquée une durée de jeu de 25 minutes.
Pour notre part, nous avons découvert la partie et ses règles en 52 minutes.
Grand Ma : 105 points
Grand Oncle : 80 points.

Nous avions 106 cartes à épuiser.
Sûr qu'à quatre joueurs, la partie doit avoir sa piste noire !



 

Commenter cet article