Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Du Jeu de Ficelle .

Publié le par Alain Veinord


Lorsque j’aperçu le livre « Jeux de ficelle / Cent tours et Cent figures » sur l’étagère du libraire, j’ai économisé très vite les francs exigés,  puis j’ai marché les 8 kilomètres - également exigées - jusqu’à la petite boutique de la galerie marchande du Gamma de Creil-St Maximin.

Le Trésor en main, je fus d’abord déçu par les Tours présentés qui n’avaient rien à voir avec les tours de cordes coupées du Magicien Jacques Delord (!)

Reste que j’ai très vite apprécié les images de cet Album.


 



Outre la photographie en noir et blanc, ces pages m’ont un peu initié à l’anthropologie en découvrant une pratique ludique partagée en différents coin du Monde.
En effet, Esquimaux, Indiens Navajos, Polynésiens, Japonais, et Européens du nord ont tous ce matériel en commun - une boucle de ficelle - pour Conter de belles histoires ou Ficeler de belles figures abstraites, voire initiatiques !

Evidemment de ce livre, j’ai appris les quelques Tours de passe-passe où la ficelle traverse diverses parties corporelles !
Par la suite, ma propre mère m’a également transmis 2 de ces tours  issus de son enfance.

Des jeux que l’on pourrait considérer un peu désuet mais qui supposent une excellente mémoire et une très bonne agilité.

Dans diverses contrées, les jeux de ficelles sont encore des supports de narration ou de chants traditionnels, auxquels ils servent de support visuel et de moyen mnémotechnique, on les appelle des «string stories».

Sur le Net,  le site de l’ISFA – l’Association Internationale du Jeu de Ficelle - a recensé de très nombreuses figures,  différents ouvrages dédiés au sujet, et une présentation non-exhaustive de créateurs.
Chaque figure y possède sa description et son « modus opérandi » chiffré et lettré comme il convient.


 


Mémoire d'un Berceau :

C’est en revoyant le film coréen « Mémoire de meurtres » que le  jeu de ficelle dit « Le Berceau du chat » est revenu à notre mémoire.
Dans le film, près d’une scène de crime, nous voyons effectivement deux inspecteurs jouer -malgré tout- à décrocher leur ficelle et réaliser les diverses figures.
Chacun modifiant la figure faite par l’autre joueur.
En fait, il s’agit de manipuler et récupérer la ficelle des mains du joueur précédent en un mouvement formant une nouvelle figure, par exemple le diamant.
Le diamant peut donner ensuite la bougie, et ainsi de suite.
La plupart des configurations permet de choisir entre plusieurs figures. Le jeu se termine quand un des joueurs fait une erreur ou bien crée une figure en impasse, comme les deux couronnes, qui ne peut donner aucune nouvelle.

Le jeu peut aussi se jouer seul, comme cela se fait au Japon avec « l’Ayatori » ou à Hawaï.

Evidemment le Net vous offre quelques vidéos sur ce jeu de décrochage.

 


Bout de KIT : 

Pour notre « Jeu de ficelle », se voit aujourd’hui commercialisé  un Kit offrant une belle ficelle colorée .
La "Boucle" servie ici est d’une taille convenable pour un jeune public mais un peu moins pour un adulte.

Reste que pour opérer des figures d’initiation à notre pratique, le KIT « ZtringZ » réalisé par l’éditeur « Goliath » donnera quelques satisfactions.

Si ce Kit comporte  quelques instructions – parfois un peu légère à la première lecture – de nombreuses vidéos de bonnes factures sont lisibles sur « YOUTUBE ».

Cliquez Ici : Petit tour de passe-passe pour une Libération !

Ce Kit est vendu environ 6.99 euros chez Cultura, disponible également à la Fnac, et chez d’autres gondoliers.

Nous apprendrons dans de prochains articles à réaliser nous même une "ficelle de taille choisie" et quelques figures, en attendant ne faites surtout pas de nœud à votre boucle !

Signé : Alain Veinord



 

Commenter cet article