Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'Auberge des Pirates

Publié le par Surplouf


Lorsque nous avons reçu le coffre de fer, nous fûmes d'abord surpris de la taille de cette boite de jeu!
Le catalogue Origames nous laissait en effet penser à une plus grande dimension.

Reste que ce jeu de cartes - plus petit qu'un "Palm Island" - nous a très vite adopté.
Les Pirates diront que c'est l'inverse et que c'est nous qui avons accueilli le jeu au point qu'il devienne notre favori pour sortir de nos repas estivaux.

L'Auberge des Pirates est en effet un jeu de cartes très facile à appréhender pour mener des  batailles épiques, des défis calculés, et des associations de flibustiers visant quelques victimes bien choisies.

A deux joueurs, il est vrai qu'une nature pacifique ne vous offrira pas les mêmes rebondissements qu'à six joueurs.

Notons le  but du jeu : 
Être le dernier pirate en jeu.

Un joueur est éliminé si il fait une paire lors d'un défi. ( voire d'une attaque)

Si il est accusé à raison par un autre joueur d'avoir une paire lui faisant face.

Si il accuse à tort un autre joueur d'avoir une paire de cartes semblables.


Le jeu est constitué de 55 cartes dessinées par Brett Bean.

Chaque carte a son semblable  sauf le 1 qui est unique.
Le 2 nous offre des jumeaux.
Le 3 nous donne de vilaines triplées.
Le 4 est un quatuor des îles...
 

Bref, sur chaque carte est indiqué le nombre d'exemplaires de ladite carte en jeu.
Ainsi le neuf de la belle Serveuse nous indique l'ennéagonne du jeu.

Le dix du Canonnier nous indique enfin un foisonnement de cet individu
 qui - selon les probabilités - peut facilement vous créer une dangereuse paire à ne pas posséder. 

 


Comment s'opère alors l'aventure selon James Ernest et Paul Peterson :

Très vite après la mise en place du jeu, les joueurs possèdent une main de cartes ainsi qu'une ligne de pirates attablée devant chacun.

A chaque tour, le joueur peut Attaquer un autre joueur en posant une de ses cartes sur la ligne visée.
Mais sur cette ligne, il ne doit pas faire de paire sinon il s'élimine lui même !

Puis le joueur visé jouera alors à son tour...
Lorsque de tels échanges n'ont pas lieu, le tour de jeu suit le tour ordinaire de l'horloge.

A chaque tour, en choisissant un Défi plutôt qu'une Attaque, le joueur prend la carte du dessus de la pioche pour la poser sur la ligne d'un autre joueur en espérant évidemment à ne pas faire une paire.

A chaque tour, le joueur peut aussi  choisir de jouer l'Accusation d'un autre joueur, celle de posséder une quelconque paire formée entre les cartes de sa main et celles de sa ligne.

Accusez à tort et c'est vous qui serez éliminé. ( Et c'est tant mieux!)
 



Evidemment selon votre nature, à votre tour de jeu, vous pouvez également opter pour Piocher une autre carte sans la montrer et la mettre dans votre main.

Reste que d'avoir beaucoup de cartes en main facilite les vraies accusations.
(Spoil)

Et si la règle du jeu tient en un tout petit livret de 4 pages - en réalité sur moins d'un format A4 - vous trouverez par vous même de sympathiques stratégies à mettre en oeuvre, aurez véritablement l'occasion de bluffer,  et élimerez vos ami-es le temps d'un mémorable instant ludique. 

Quant à en dire plus sur l'intérêt du Défi, cela serait trop gâcher...

Signé : Surplouf

Joué le 11 Août 2019  avec Claire, Didier, Huguette, Marie Christine, Charles, Alain.

.

Commenter cet article