Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

dessin

CARTOGRAPH3RS : the Draw and Write*

Publié le par Alain

Cartographers

 



C’est un jeu de Jordy Adan  qui s’inscrit dans l’univers de Roll Player, le Sagrada pimenté à la sauce héroïc fantasy.
Mais ici, il n’est pas  question de construire un personnage aux multiples compétences en gagnant de l’expérience dans diverses rencontres plus ou moins hostiles.
Non là. Il s’agit de connaître le territoire et d’en dessiner la Carte.

Ici point d’une multitude de Dés à jouer, nous sommes certainement dans l’un des premier « Draw and Write » de notre histoire de joueur.
Comprenez que nous devons piocher une carte puis dessiner sur notre parchemin une des figures qui y est représentée.
Si  parfois la figure sur cette carte est unique, nous devons aussi y allouer un type de terrains également offert sur la carte.
La figure peut être orientée dans le sens que vous voulez sur le quadrillage du parchemin, mais la figure doit être dessinée en entier. A défaut, par manque de place, vous ne dessinerez alors qu’une case.

Au fil des cartes piochées, votre paysage prendra forme.
Il existe différents types de terrain : Forêt, Village, Ferme, Lac, Montagne et celui attribué aux montres !
Ces Montres sont évidemment en embuscade dans le jeu de carte dédié à vos pioches successives.
Pour notre part, ils sont souvent apparus en Hiver  alors que nous avions construit tant de belles choses…
Notez que les cases vides voisines de Monstres vous font perdre des points à chaque Tour de jeu.


 



Il y a exactement 4 tours de jeu correspondants  aux 4 saisons.
A Chaque saison, vous explorer des contrées inconnues en tirant une à une des cartes, pour dessiner leurs objets.
Chaque carte tirée ayant une valeur de points, lorsque la somme de ces derniers dépasse le nombre de points inscrit sur le « sablier » de la carte saison en cours, le Tour de jeu prend fin.

On opère alors au comptage de points gagnés lors de cette esquisse, puis après un nouveau mélange du jeu de cartes à explorer avec ajout d’une carte « embuscade » on passe à la saison suivante.
L’Hiver passe très vite et terminera la partie !

Pour gagner des points :

A °) Lors de quelques placements de figures, vous gagnerez automatiquement une « pièce d’or » en dessinant une figure présentant ce gain , ou en entourant par ces cotés adjacents une de vos « Montagnes » déjà présentes sur votre carte, voir en occupant une « case ruine » selon quelques dispositions…

En fin de décompte, chaque pièce d’or attribuera une "étoile de réputation".


B°) A chaque saison sont également attribué des objectifs distincts vous invitant à placer les figures explorées de telles ou telles manières afin de répondre aux conditions de ces objectifs.
(Appelés «  cartes décompte » , elles sont soumies aux  quatres  « Décrets de la Reine ».)

La réalisation de ces objectifs vous donnera droit à une ou plusieurs "étoiles" en récompense.

Il existe 16 cartes « décompte » et à chaque partie, quatre d’entre-elles seront décrétées par la Reine.
La Rejouabilité du jeu  sera donc au rendez-vous.

Dès le début de la partie, les Cartes « Décrets » et « objectifs » sont alignées devant vous.
Vous aurez à chaque fois 2 saisons pour les réaliser lors de vos tracés sur papier.
Les « Objectifs », B, C, D s’opèrent de manière successives. alors que pour terminer l’objectif A commencé au Printemps, il vous faudra bien attendre l’Hiver.

Bien connaître les cartes dites de décompte, vous évitera de vilaines confusions pour de mauvaises mise en place dans votre géographie.

De là, dépend la récolte d’étoiles et d’un titre honorifique accordé – ou pas - en fin de partie.

 

Ne pas confondre ces objectifs !

Spoil : Notons que l’alignement de territoires occupés par des monstres peut aussi faciliter la construction de « Frontières » qui vous rapporteront 6 étoiles chacune !

 



Du  Tracé :
Nous vous conseillons l’usage de couleurs distinctes pour représenter vos différentes régions et types de terrain.
La Phase calcul des points peut être fastidieuse à plusieurs joueurs, tout dépend de la confiance que vous portez aux autres …

Du Voyage :
Dans ce jeu où l'on dessine ou plus exactement où l'on dispose des figures pré-établies, on pense évidemment au récent " NMBR 9 ",  voire à l'épique"ScaraBya" puisque tous les joueurs jouent à chaque Tour avec les mêmes éléments figuratifs et les mêmes objectifs à mettre en oeuvre.
Sauf qu' avec "Cartographers" quelques options de choix différents se glissent ici et là.
Ainsi sur une même carte piochée pour l'ensemble des joueurs, peuvent figurer deux options de dessins.
Quant aux objectifs proposés dès le départ, la réalisation de ces derniers diffèrent bel et bien des aspirations de chacun-e.
 

Par deux fois, nous avons terminé à 41 points avec le titre de Cartographe légendaire.
Le comptage des "pièces" en fin de chaque saison nous a posé la question de savoir si nous devions les recompter à chaque tour ?
Nous avons opté pour ce recomptage puisque le trésor ne diminuant pas , nous devions logiquement à notre estime le compter entier.
Notons qu’un lot de cartes supplémentaires  autorise - en option - à jouer des « Cartes compétences ». Dressées sur la table, vous pouvez jouer l'une de ces cartes, une seule fois par tour,  en payant son usage avec l’une ou plusieurs de vos pièces, voire gratuitement !
Ces cartes optionnelles restent également à la disposition des autres joueurs...

 



En solo, le jeu offre de bons moments, certes le hasard du tirage peut aider, mais des stratégies peuvent aussi se développer.
Exemple : Comment mettre en place ses figures afin que les embuscades  n’aient que très peu d’incidence sur votre partie ?


 


 
Une dernière carte intitulée « Antécédents » nous offre enfin quelques compétences à mettre en œuvre au sein du « Roll Player » cet autre jeu où les Gobelins trouvent bien une fin.



Signé : Alain dit "le Légendaire" jusqu'à la prochaine partie...

*Draw and write : Piocher une carte et écrire

 

Voir les commentaires